Retour de ski

Publié le par Ma muse

Hello chers tous, je me suis absenté quelques jours pour surfer sur les pistes seul avec mes bouts de chous. Je vais donc reprendre un rythme normal à partir de lundi, ici comme ailleurs. Et en attendant, je vous fais partager cette tranche de vie vécue avant le départ, écrite par  ma muse, pendant notre absence:
"Ce matin,  mes 3 gosses sont partis au ski (si on prend en compte la préparation du voyage, j'en ai déjà trois) et j'ai gardé le 7/9ème ici au chaud pour qu'il continue à faire ses pirouettes afin, je l'espère, de se remettre dans le bon sens.
Hier soir a été une soirée calme mais étrange.
Comme toute mère organisée, j''ai fait 3 ou 4 lessives hier, veille du départ,  et me suis retrouvée avec une pile de repassage défiant toute concurrence. J'ai sorti la planche à repasser et fer et je me suis mise au travail. Le mari bricolait, les enfants étaient à mes côtés (bande de sangsues) en train de mater un dessin animé pédagogique que le père noel a eu la bonté de leur apporter. Scène quotidienne touchante d'une belle famille une fin d'après midi d'hiver. J'aurai dès ce moment du me douter que quelque chose n'allait pas : si cela avait été réel, je n'aurai pas repassé les fenêtres ouvertes pour laisser le bon air et le soleil irradier la pièce.
Bref, le sourire aux lèvres, imagine moi donc en train d'entamer la 17ème manche de tee-shirt (pas une ne m'appartenant puisque je ne fais pas parti de l'urgence) quand - on ne peut imaginer plus soudaine action- ma planche à repasser se volatilise : fer à la main suspendu entre l'air doux et mes doutes, je reste béate. Mon regard figé ose enfin s'abaisser et je découvre ma planche au sol, écrasant les tee shirts déjà lissés avec patience. Je reprends mes esprit , pose le fer et remonte la planche. Qui reglisse. Entrainant cette fois ci un pan de ma chemise dans sa chute.
La scène de bonheur familiale est maintenant la suivante : je suis au dessus de ma planche me débattant pour me redresser, sans succès comme tu l'imagines;  mon mari , grand sauveur devant l'Eternel, se précipite vers les lieux du fracas  et me demande ..."ça va ma boule ?"
Comment ?????????
Je me sens aussi à l'aise qu'une baleine prenant son premier cous d'équitation et je me fais traiter de ... boule ?
Un regard meurtrier ne tuant personne, mon docile époux est parti chercher le fer à souder pour réparer la planche dans les plus brefs délais (ses affairres n'étaient pas toutes repassées...).
Sur ce, ma fille, qui avait tout râté de cette scène angélique,  revient , sur le même air, et demande à son frère, mon fils adoré, cet ange, ce qui s'était passé.
A nouveau, visualise bien la scène : deux chérubins parlant de leur mère ...
" pourquoi il y a eu du bruit Ethan?"
"le pantalon de maman , il était trop lourd, il a cassé la planche."
Le traitre...
"ah bé oui, les pantalons de maman ils sont plus gros que ceux à papa maintenant".
Point final de leur discussion. Aucun étonnement de leur part.
Demain, je radie mes enfants de mon testament.
 
Je suis seule aujourd'hui et contente de l'être , personne ne me demandera ce que signifie le mot "flêtri" et ne me feras remarquer dans la foulée que je le suis puisque je n'ai plus la peau lisse et personne ne sera témoin de mes bêtises habituelles.
Mais , personne ne me fera de câlins non plus.... jusqu'à vendredi.
Bonne journée ! "

Publié dans tranches de vie

Commenter cet article

M&A 16/01/2007 01:04

Flétrie... non! Juste des autographes glanés lors des bons moments de la vie! Les rides sont "ton" histoire.

Muse 17/01/2007 21:22

Les autographes de moments stars...

Maclai 15/01/2007 09:33

je connais ça aussi, les commentaires naifs des aines, les corvees quotidiennes, les galipettes du 4eme, mais le guerrier n'est pas encore rentre !!
bon courage

esquisa 15/01/2007 19:50

Là, il est vrai que les enfants ont des commentaires naifs...quant à moi ben euh je suis encore un peu enfant..aussi non ???

Mangel 14/01/2007 22:42

J'espère ne pas avoir offensé Muse , je me doute bien que tu n'est pas qu'une maman tu est une épouse ,maitresse une femme en dépit de tout et je te comprend que veille avoir la forme après ton accouchement , c'est idem pour NA , elle y pense déjas comme toi
besos
Mangel&cie

esquisa 15/01/2007 20:04

Rassures toi mangel , muse ne se sent pas offensée et compte sur moi pour retrouver sa forme...

Gégé... 14/01/2007 09:08

Salut petite Muse, repose toi bien car bientôt il y aura encore plus de linge à repasser !!!

Muse 14/01/2007 10:41

Mon souhait ,un ventre plat. Le repassage me fera un peu d'exercice, et ce n'est pas forcement à ce genre d'exercice que je pense. J'ai l'humeur coquine.

Mangel 13/01/2007 23:46

Hola Esquisa ,ta muse ou ta boule comme tu l\\\'appelle je n\\\'y avait pas pensé ,c\\\'est mignon non???
Hola moi je t\\\'appelerai Madame Esquisa , je me suis marré comme un fou avec ton article ,il a de la chance notre artiste d\\\'avoir une muse comme toi  ,une femme avec un humour comme ça c\\\'est génial et je sais de quoi je parle , avec ces dessin et tes texte je sui persuadé que vous ferez une bd sublime , tu me rappelle ma maman toujours a ces tache ménagère et nous nous  rendions conte de rien , on pensait que tout était fait par magie et qu\\\'elle était superwoman , hep un pantalon , une chemise et elle ce donnait a fond pour nous
Oui tu a raison on ne peux tout  avoir calin et paix , mi mama nous disait partz tous et ne revené jamais , puis elle criait sur le balcon nos nom ont lui manquait déjas
Gracia Mama Esquisa pour m\\\'avoir fait rire avec ta plache , cela me fait un bonheur en plus , et j\\\'imprime cette page pour la trduire a NA , pour q\\\'elle emprofite aussi
Besos para los cinco hasta pronto
Mangel&eux

Muse 14/01/2007 10:35

Je ne suis pas qu'une maman pour le plus grand plaisir de mon esquisa...